AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de Crepusculia

Aller en bas 
AuteurMessage
CrepusculiaD4rk

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 07/09/2013
Age : 22

MessageSujet: L'histoire de Crepusculia   Lun 23 Sep - 20:30

Note : Salut ! Bon ici c'est mon rôle play ! Je vous posterai au fur et à mesure pour pas vous ennuyer ! C'est rapide et facile à lire,car je suis pas douée pour appuyer sur les détails Mad! Bonne lecture à vous  sunny 


Préface :

Personne ne peut être tout blanc ou tout noir,toutes les personnes que j'ai rencontré dans ma vie durant mes aventures avaient une part de lumière et une part de ténèbre. Je n'ai pas toujours été ce que je suis aujourd'hui,je suis passée par des phases de tristesse,de déceptions,de malheurs,à des phase de joie,de paix et de bonheur.



Tout a commencé à Ténebra. Ténebra,ma maison. L'allods des elfes. Les Elfes sont des créatures douées d'une intélligence rare,d'une beauté fascinante,d'une grâce sans pareille et d'un immense savoir magique. Troisième race à avoir rejoint Kania en l'an 721 de la Nouvelle Ere (NE). Elle est divisée principalement en huits grandes familles :
Les De Vevre qui magnient l'épée comme aucune autre créature de Sarn.
Les De Désirae qui font de chaques notes de musique un délice ou un supplice quand ils le veulent.
Les De Pluie qui contrôlent le feu,la terre,l'eau et l'air.
Les De Grandeur qui peuvent soigner des blessures censées être mortelles,et même faire repousser des membres sans douleur.
Les De Blizare qui peuvent plier les autres à leur volonté et en faire des esclaves.
Les De Délice qui sont les amis des animaux,ainsi ils peuvent s'allié avec eux quand il le souhaitent.
Les De Ardeur qui jouissent d'une capacité à toujours réussir et parfaire tout ce qu'il entreprennent,couplé à une beauté superieur aux autres maisons.
Et enfin les De Douceur qui peuvent manier le sang à leur guise.

Toutes ses familles ne sont pas sur le même pied d'égalité,ainsi je les ai cités dans leur ordre de pouvoir,de noblesse et d'importance. Enfin,la famille de Douceur,citée en dernière,n'est normalement pas censée figurer dans ce classement. C'est une famille très puissante,peut-être même plus que les sept autres familles réunies,mais,cette famille ayant été déchue pour haute trahison,il est de coutume chez les elfes de la citer en dernière. Donc,pour ne pas embrouiller les esprits,au diable la coutume,l'ordre véritable des familles est le suivant : De Douceur,De Vevre,De Désirae,De Pluie,De Blizare,De Délice,De Grandeur et De Ardeur,ma famille.



Je suis née en l'an  828 de la Nouvelle Ere. Ma mère se nommai Vivienne de Ardeur,et mon père,que je n'ai jamais connu car mort durant la guerre en Terre Sacrée,se prénommai Jacques de Ardeur. Je regrette de ne pas l'avoir connu,mais ma mère me le décrit souvent,et me console en me disant qu'il est mort en héro pour sa Faction. Mourir en héro ou mourir en lâche,ça n'a aucune différence pour moi,la souffrance qui suit les familles des défunts reste la même. Et c'est cette souffrance qui m'a accompagnée toute mon enfance. Ma vie à changé quand j'avais 180 ans,l'âge adulte chez un Elfe.




A cette époque,comme le veut,une fois de plus la Trèèèèèès noble coutume Elfique,j'étais une servante attitrée de la famille de Vevre. Je m'occupai d'aller au marché pour acheter du tissu,et de confectionner avec celui-ci des robes pour les pouffi... demoiselles de Vevre. C'était le travail idéal pour une fille De Ardeur,au vu de ma capacité à parfaire tout ce que j'entreprennai. Ainsi,je passai le plus clair de mon temps à coudre,à tricoter,enfermée dans une chambre dans leur demeure. Evidemment,je me réservai de belles robes que je rapportai chez moi les fins de semaines. J'avais quelques connaissances avec qui je passai tout mon temps libre,rien de bien passionnant. En bref,ma vie était simple et banale,peut-être trop pour le destin,qui du jour au lendemain décida de la bouleversée,sans ménagement.


On était un samedi,il était environs 9 heures du matin,quand un cri strident me réveilla. Je me levai en catastrophe,descendis les escalier et couru vers l'origine du cri. Mes pas s’arrêtèrent devant une elfe qui se tenait près d'une personne à terre.
Connaissez vous cette sensation où votre cœur cesse d'un coup de battre ? Quand vous venez d'apprendre une terrible nouvelle,ou quand vous prennez conscience que vous êtes en face d'une vérité qui va bouleversé tout le cours de votre vie ? Et bien c'est ce que j'ai ressentis quand j'ai vu le visage de la personne au pied de la femme. Cette personne était pâle,les yeux fermés,et ne respirai plus. Elle sentais l'odeur fétide et putride de la mort. Une flaque de sang s'était dessinée en dessous du corps. Du sang que je ne connaissais malheureusement que trop bien... la personne morte devant moi ne m'étais pas inconnue. Ce corps sans vie était celui de ma mère.

Voila comment commence mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
CrepusculiaD4rk

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 07/09/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: L'histoire de Crepusculia   Ven 27 Sep - 20:57


Chapitre 1 : Créatures de la nuit.


"Encore les vampires ! C'est eux les responsables !
_Nous  ne sommes plus en sécurité la nuit !
_Imposons un couvre feu ! Installons des barrières tout autour du village !"

Ma mère n'avait pas été la seule victime cette nuit là,plusieurs autres Elfes,trois de Grandeur,un de Blizare et une de Délice avaient tués. Au vu de l'importance de la menace,les morts furent à peine enterrés que l'Assemblée des Familles dû se réunir. Les chefs de chaque maisons étaient tout les sept autour d'une table montée sur une estrade,tandis que nous autre,les civiles,étions dans des tribunes autour de celle-ci. Je n'étais pas présente à cette réunion,je n'avais pas la force de sortir de mon lit. J'étais malheureuse et très en colère,je venais de perdre la personne la plus importante pour moi,et ma douleur était tellement forte que je ne peux,même aujourd'hui,l'oublier. Ma cousine,Tina de Ardeur,présente à la réunion,me retrouva une fois celle-ci terminée pour me raconter tout les détails et toutes les décisions prises.

"L'idée de Timon de Vevre,qui est de construire une clôture magique,fut la seule idée retenue. Jonathan de Blizare a proposé de riposter,mais sa suggestion n'as eu que deux votes pour,le vote de notre famille et celui des Délices. Tu sais comment sont les familles les plus puissantes,elle sont lâches et préfèrent se cacher plutôt que d'affronter la mort en face,il se terrent tandis que d'autres meurent à leur place en Terre Sacrée,ou maintenant,meurent assassinés chez eux. Je ne pense pas qu'une simple clôture magique empêchera les Vampires de s'en prendre au village,tu connais leur puissance..."



En effet,je connaissais leur puissance. Les Vampires étaient autrefois des elfes de la Famille De Douceur,avant que leur patriarche,un certain Armand de Douceur,ne passe un pacte avec une entité inconnue. Depuis,ils vivent dans l'ancien Galion des Elfes. Ils allaient chasser dans nos forêts,pour trouver du sang animal ou elfique. Jusqu'à la nuit tragique,aucun d'eux ne s'était aventuré dans notre village. Quelque chose avait dû les pousser à venir,mais quoi ? Si je parvenais à le découvrir,je pourrais empêcher qu'un autre massacre ne se produise,et ainsi,d'autre personne ne connaîtraient pas la douleur de perdre un être cher. J'étais décidée,j'allais,dès le lendemain,à la recherche de la vérité dans la forêt.

Au lever du soleil,j'étais déjà prête. J'avais un sac à dos,avec à l’intérieur une dague et une amulette de Lumière,un puissant talisman qui éloigne les créatures des ténèbres. Je n'avais pas besoin de nourriture,tout les Elfes se nourrissent du pouvoir de la nature qui les entourent. Je n'eu pas besoin de marcher plus d'une demie journée pour me retrouver dans la forêt de Ténébra. Il fallait que je fasse vite,les Vampires craignaient la journée,mais une fois la nuit tombée,je serais en danger.

Je m'enfonçai dans la forêt,quand j'entendis des couinements au loin. J’accélérai le pas pour voir si quelqu'un était en danger. Quand j'arrivai près du bruit,j'eu juste à écarter des feuillage pour voir d'où venait la plainte. Une énorme araignée des ténèbres était tombée dans un piège,et perdait beaucoup de sang. Malgré le fait que cette créature était maléfique,je percevait sa douleur dans tout mon être,dans chaque parcelle de mon corps. Elle cessa de couiner presque une seconde plus tard,ferma les yeux et relâcha tout ses muscles. Elle venait de mourir. Pourtant,je m'approchai d'elle,comme guidée par une force supérieur,posai les mains sur son corps velu,et me concentrai. Mes doigts me brûlaient,mais je n'arrivai pas à enlever mes mains,elles étaient comme collées sur sa peau. Je sentais toutes mes forces m'abandonner,comme si elles étaient absorbées par l'araignée. Puis tout à coup,tout s’arrêta. Je fus prise d'une violente migraine,tellement violente qu'elle me fis perdre connaissance.



Quand j'ouvris les yeux,la première chose que je vis fut une patte velue. Je sursautai et reculai. L'araignée était là,elle se tenait devant moi,elle me fixai et ne bougeai pas.
"Merci". Une voix résonna dans ma tête.
"Merci de m'avoir ressuscité. Je suis Amblik,et je te dois la vie."
L'araignée était en train de me parler dans ma tête,pensais-je. Elle était en train de me dire que je l'avais réssuscité,or cela était impossible. Seul les de Grandeurs étaient capables de tels miracles,et encore seuls les plus expérimentés savaient maîtriser cet art.
"Pour te remercier,je vais te servir jusqu'à la mort,me dit-elle.
_Mais..."

Un bruit coupa notre discussion. Je regardai autour de moi. Je n'avais pas remarqué,mais le ciel devenait noir ! La nuit était en train de tomber,j'avais dû rester inconsciente plusieurs heures ! Je restai sceptique quant au discours de cette araignée,mais je la laissai néanmoins me guider à l’extérieur de la forêt. Arrivée vers l'orée de la forêt,je me souvins de ma mission première,et essayai de laisser mon scepticisme de côté,pour interroger l'araignée. Décidant de directement mettre le sujet sur la table,je ne le pris pas avec des pincettes.



"Pourquoi les Vampires ont décidé tout à coup d'attaquer le village ?
_...
_Tu m'as dis que tu me servirais ! Je te demande de me rendre ce service.
J’espérai,avec ces paroles,que j'arriverai à convaincre Amblik de répondre à ma question.
_Bien... Comme tu le sais,l'ancien Galion des Elfes est devenu la demeure des de Douceur. Or ce Galion est vivant,il a lui aussi une âme.



_Ainsi,pour garder cette âme maléfique et l’empêcher de se rebeller en s'auto détruisant,les Vampires ont besoin de Minerai,et ils pensaient donc en trouver dans la réserve du village. Malheureusement pour eux,la porte de la réserve était fermée par un maléfice anti-Vampire,et ils sont donc rentrés bredouilles,en tuant les pauvres malheureux qui étaient sur leur passage."

"Oui,ma mère..." pensais-je tristement.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de Crepusculia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» [RP] Histoire d'un joyeux brigand
» L''histoire de la baguette Rhon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Last Dream  :: La Taverne :: Récits et Role Play-
Sauter vers: